Press "Enter" to skip to content

Le château de Colombiers, plus connu sous le nom de Villandry.

Au Moyen-âge, Villandry s’appelait Colombiers. Un château féodal, siège d’une Châtellenie dépendante du château de Tours, y était bâti. Le château de Villandry d’origine (Colombiers) est construit au bord du Cher. Il est situé au bas du coteau et rompt ainsi avec les dispositions traditionnelles défensives des places fortifiées de la région.

façade du château de Villandry
Façade du château de Villandry

Le premier seigneur connu de Colombiers était Geoffroy le Roux qui vivait vers 1080. Sa fille Lisoye épousa Hugues d’Amboise.
Suite à l’échec des négociations entre Henri II, Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion. le roi de France s’empare de la Ferté-Bernard, Le Mans et Tours. Henri II, replié à Chinon, est contraint d’accepter un humiliant traité de paix à Colombiers,  » la Paix de Colombiers « , trois jours avant qu’il ne meurt à Chinon. Cette paix marque la victoire de la Monarchie Capétienne sur les grands féodaux, au premier rang desquels les Plantagenêt, dont l’immense domaine comprenait la Normandie, la Bretagne, le Maine, la Touraine, l’Anjou, le Poitou et l’Aquitaine.
Au XIVe siècle, le château devint successivement la propriété de la famille de Craon, puis celle de Chabot.
En 1532, Jean Le Breton, Ministre des finances de François 1er, achète le château. Jean Le Breton avait dirigé durant de longues années la construction du château de Chambord, auprès duquel, il fit construire Villesavin qui est une réplique en miniature de Villandry.
Dès 1532, Jean le Breton décide de reconstruire Villandry en conservant certaines parties médiévales.
A l’angle sud-ouest Jean le Breton conserva le donjon, une grosse tour carrée, seul vestige de la forteresse primitive.

Cuisine du château de Villandry
Cuisine du château de Villandry

Jean le Breton mourut en 1556. On lui doit, outre la construction des bases de l’actuel château de Villandry, des mémoires sur le règne de François 1er.
En 1619, la seigneurie de Colombiers, est transformée en Marquisat au bénéfice de Balthazard le Breton, et en 1639 le domaine prend le nom de Villandry.
En 1754, le château est racheté par le comte Michel-Ange de Castellane, Ambassadeur du roi et issu d’une famille illustre de la noblesse provençale. L’édifice connaît alors des modifications importantes et notamment la destruction de l’escalier en vis à l’angle sud-ouest de la cour qui est remplacé par un escalier droit dans le corps de logis principal.
C’est également à cette époque que sont construites les dépendances de style classique, de chaque coté de l’avant cour, et que l’intérieur du château fut réaménagé dans le style du XVIIIe siècle.

Les jardins de Villandry
Les jardins de Villandry

En 1906, le docteur Carvalho, arrière grand père des actuels propriétaires, acquiert le château, pour le sauver de la démolition. Il imagine de recréer les jardins qui sont inspirés des jardins de la Renaissance. Ces jardins font aujourd’hui la renommée du château de Villandry.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *